Brothers in Arms Multigaming

Forum de la Guilde Brothers in arms Multigaming, FARALHON/THE HUNTER
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois... le tank

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astaros
confirmé


Messages : 878
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 33
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Il était une fois... le tank   Jeu 28 Mar 2013 - 12:48

Aujourd’hui commence le tour des différents types de joueurs dans une guilde. (Toutes ressemblances avec des personnages de notre magnifique guilde sont manifestement et pleinement assumées par l’auteur. Et si ça vous plaît pas et bien c’est pareil, c’est moi qui écrit je fais donc ce que je veux).

Alors par quoi commencer… faisons par ordre d’arrivée sur le champ de bataille.



Le Tank : le tank est un véhicule blindé qui… euh pardon. Le tank est un métrosexuel-masochiste-vampire.

Je m’explique : il aime prendre des baffes mais il ne veut pas abimer sa peau de bébé. Car oui le tank est sensible, sous ses allures de gros dur, sommeille un cœur d’artichaut et une fashion victim qui passe énormément de temps dans sa salle de bain à se faire beau.
C’est pour ne pas abimer son brushing, sa french manucure et son dernier T-shirt de chez Devrotar, qu’il se balade déguisé en boite de conserve.

Alors oui il porte un casque, vous allez me dire que c’est un coup à se mettre à mal la mise-en-plie… Et bien non, car sachez une chose : le casque du tank est en fait un casque à permanente.

Le tank aime les coups, mais alors oui il aime ça. Il est toujours le premier à se jeter sur les méchants pas beau (justement parce qu’ils ne sont pas beau. Rappelez vous le tank est un fan d’Adonis, il ne supporte donc pas la laideur.
On a même déjà vu un tank se jeter sur un de ses coéquipier parce qu’il avait mis un chemise rouge sous une armure verte… Quelle horreur !!!).

Une bonne illustration du tank est donnée par le film Kick-Ass, id est (un petit coup de culture histoire de montrer que j’ai pas que de la choucroute sous le casque) un type qui prend des baffes mais qui soit ne s’en rend pas compte, soit ne ressent pas la douleur, soit aime ça.

- Ne pas s’en rendre compte me parait peu probable, puisqu’il est quand même au milieu du tas et qu’il en prend plein la tronche. Donc à moins d’avoir le QI d’une huitre neurasthénique je pense que son cerveau est capable d’analyser le fait qu’il ramasse épais sur la dourne.

- Ne pas ressentir la douleur, pourrait être crédible vu l’armure qu’il porte, mais vous entendrez souvent un tank dire que ses adversaires piquent (ils ont les poils de barbes super dur pour passer à travers une plaque de ferraille). Donc c’est pas ça.

- Il ne reste donc, par élimination scientifiquement prouvé ci-dessus, que le fait qu’ils aiment prendre des baffes. On peut donc en conclure sans douter que se sont des masochistes.


Voilà l’explication concernant la partie métrosexuel et masochiste. Mais pourquoi vampire ? Bonne question jeune analphabète et je vais y répondre.

Un tank se déplace toujours en boite de conserve pour les raisons évoqué plus haut. Aucune partie de sa peau n’est visible, même si la température extérieur dépasse largement la limite de cuisson des flageolets eux aussi en conserve…
Troublant n’est-ce pas ? Pour quel raison gardent-ils cet emballage métallique qui pèse un Elekk mort ? Pour limiter la douleur, pour se cacher parce qu’ils sont moche ?

Et bien non ils sont toujours couverts car ils craignent la lumière du soleil. Non ne sommes pas dans Toilette 12 chapitre Constipation, les vampires ne se trimbalent pas le sifflet à l’air déguisé en boule à facette disco-starlight-2000-funky-trash.

Ils craignent le soleil comme tout bon vampire issu de n’importe quel roman gothico-romantique. Citons au passage, Ann Rice et son vampire mythique Lestat, ou encore Vlad l’empaleur allias le compte Dracula de Bram Stocker, sans oublier le Dr Acula de John Dorian (Scrubs).
Et oui les tanks n’enlèvent leur armure que la nuit tombé, ce sont donc des vampires comme démontrer si brillamment.


QUI PEUT TANKER?

Tout le monde peut mais avec plus ou moins de réussite.

- Le tank en tissu est ce que l’on appelle un tank flash (uniquement utilisable par les classes, Mage, Prêtre et Démoniste). En effet il est capable de garder l’aggro environ deux centièmes de micro seconde, soit le temps de se faire méchamment défoncer. C’est la limite entre le masochisme et la débilité.

- Le tank en cuir, dans se cas là nous nous rapprochons du masochisme avec le coté cuir mais toujours un peu trop de bêtise. En effet seul deux classes sont capable d’utiliser cette technique, les Voleurs qui eux se font défoncer en une seconde (le cuir est plus résistant que le tissu) et les Druides (une espèce de schizophrène-zoophile). Dans le cas des Druides seuls les fétichistes de l’ours sont capable de véritablement tanker, les autres se faisant embourber comme il faut (notons l’exception du heal qui sera capable de tenir trois seconde au lieu de une).

- Le tank en mailles. Lui c’est un petit rigolos qui sait pas faire la différence entre une armure en plaque et une armure en maille. Il veut faire comme les grands, prendre des baffes et encaisser. Il arrive à faire 50% du travail mais pas la bonne, malheureusement pour lui. Lui il prend des baffes, il prend des baffes et il meurt comme une vielle chaussettes. Deux classes peuvent pratiquer ce genre de tanking, le chaman (un genre druide recalé aux examens, un genre de mage aussi recalé aux examens et un genre de guerrier à moitié admis. Vous noterez que j’ai mis à moitié admis, pour pas mettre à moitié recalé. Une histoire de verre à moitié plein ou à moitié vide…) et le chasseur (un type qui n’a pas les couilles de se battre lui-même donc il envoi ses animaux de compagnie mourir pour lui. C’est l’ennemi héréditaire de la SPA).

- Le tank en plaque, alors lui c’est le vrais tank par excellence. Une armure solide, casque épais pour mettre des coups de casque (bien sur). Lui il prend des baffes, chope (de bière) un affreux de la main gauche, un autre dans la main droite, fais un croche-patte à un troisième, écrabouille les testicouilles du quatrième et distribue des coups de tronches sur le boss. Tout ça afin que ses petits camarades puissent se défouler sur les méchants trop vilain.
Boulot ingrat me direz vous. Oui certes, concentrer toutes les baffes des pas gentils sur soi afin que les autres s’amusent peut-être frustrant, mais il y a quelques avantages : cela permet aux péteux cités plus haut (ceux qui ne savent pas tanker) de démonter les ennemis (de l’Empire doivent périr !!!), et il est toujours sympa de pouvoir broyer les bijoux de famille d’un glandu et de distribuer des coups de boule, tout ça de manière parfaitement légale.
Sans parler de l’espièglerie du petit croque-en-jambe, petite roublardise toujours appréciée. Plusieurs classes peuvent VRAIMENT tanker :

* Le paladin (un genre de curé qui a oublié le 1er commandement).
Alors le palouf pour tanker utilise deux jauges de mana, la sienne pour ses attaques (soi-disant hyper efficace pour le mutli-tanking…) et celle de son soigneur qui recharge la sienne ; technique qui vous l’aurez compris n’a que pour seul et unique but de se faire le boss tout seul.
Voyez-vous la lumière ? Non ? C’est pourtant simple, si le heal vide son mana pour recharger le palouf, qui va soigner les autres membres du groupe ?! Donc le palatank est un égocentrique-mégalomane, il ne pense qu’à lui et vu que c’est le seul à survivre il est persuadé d’être le meilleur (comment ça j’aime pas les palatank ?).

* Le guerrier, bon ben lui y a pas trente-six descriptions possibles, il ne demande rien à personne, il tape, il mord, il prend des coups, il bloque… Bref il tank, son seul caprice, et nous lui passons de bon cœur, c’est de ne pas le laisser mourir comme une grosse merde. Du moment qu’on le soigne il ne demande rien, il fait son job.

* Le druide en forme d’ours peut aussi tanker. Apparemment la peau d’ours est aussi résistante qu’une armure en plaque. Méfiez-vous de ce genre d’ours quand même parce que c’est pas vraiment un bisounours. Lui c’est plutôt le genre Kuma (uniquement pour les fans de Tekken).

En conclusion, le tank est indispensable dans un groupe, car à part lui personne ne veut prendre de coups. Je recommande particulièrement la race des Nains pour faire un bon tank. En effet les nains ont un bonus de +3000 en aggro dû au fait que tout le monde veut les fracasser tellement ils sont pénibles, et ils ont un bonus de +3000 en blocage parce qu’ils s’en foutent.
Revenir en haut Aller en bas
kolomasaye
Admin
Admin


Messages : 1862
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 49
Localisation : 33

MessageSujet: Re: Il était une fois... le tank   Jeu 28 Mar 2013 - 16:35

mon préféré, surtout sa , Le tank est un métrosexuel-masochiste-vampire. cheers . JEREM, je savais que je serait reconnu un jour Razz

amicalement Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://brother-in-arms.forumgratuit.org/
 
Il était une fois... le tank
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brothers in Arms Multigaming :: Chroniques du Vieux Chêne-
Sauter vers: